loading


Le Repulse Bay à Hong Kong Paul (Brown / Rex Featur/REX/SIPA)

Il vaut mieux ne pas attirer le mauvais œil lorsque l’on veut faire du business. Et, sur l’île de Hong Kong, au cœur de la City, l’heure est au Feng Shui.

Plus qu’ailleurs, la façon dont chaque mur, chaque porte ou chaque fenêtre d’un immeuble est placé, se fait par rapport au vent ou à la pluie, afin de déterminer la santé, la prospérité et la chance de ses occupants.

Ces immenses échancrures que l’on discerne sur les barres d’immeubles de Repulse Bay ou du Bel Air à Cyberport, jusqu’à la presqu’île surpeuplée de Kowloon dont le complexe résidentiel The Arch, 231 mètres de haut, en est un parfait exemple.

Mais pourquoi des trous ? Lors de la construction du Repulse Bay Hôtel par exemple, un maître de Feng Shui fit remarquer à l’architecte que le dragon vivant dans la colline à l’arrière de l’immeuble ne pourrait plus se désaltérer dans la mer si le béton lui barrait le passage. On modifia donc le projet, en faisant plusieurs carrés vides dans la façade, afin de laisser passer la créature.

Feng ShuiNews

Commentaires désactivés